Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Vérités sur notre présence au conseil municipal de lundi 7 décembre

Vérités sur notre présence au conseil municipal de lundi 7 décembre

mardi 8 décembre 2009

Communiqué des chômeurs et précaires de Rennes

Vérités sur notre présence au conseil municipal de lundi 7 décembre

Nous rappelons que depuis samedi dernier notre mouvement est victime d’un déchainement de violences policières suivi d’un acharnement judiciaire. Il y a une volonté flagrante d’étouffer la voix des chômeurs.

C’est donc chargés de sentiments de révolte et de colère que nous nous sommes rendus à quelques dizaines de personnes au conseil municipal de lundi.

Il s’agissait pour nous de faire admettre à la mairie ses responsabilités dans les violences policières de samedi dernier, qui en refusant l’accès à une salle réservée pour une AG, nous laissait en pâture à des agents des forces de l’ordre désireux de tabasser du militant.

M. Delaveau se prévaut de nous avoir donné l’accès à la salle et à la parole lors du dernier conseil municipal, au même titre qu’au DAL 35.

La réalité est que si nous nous scandalisions de la restriction d’accès à 5 personnes par collectif, nous n’avons jamais eu la possibilité de rentrer dans la mairie, même à 5, l’accès y étant empéché par les forces de l’ordre.

S’en est suivi un vacarme bien légitime là où la légitimité du conseil municipal n’existait plus pour quiconque soucieux des libertés publiques.

Qu’un morceau de porte ait cédé devant la colère des manifestants est un moindre mal quand la mairie devient un pouvoir qui menace les libertés publiques.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0