Accueil du site > Politique > Toutes et tous uni-e-s contre la répression !

Toutes et tous uni-e-s contre la répression !

lundi 12 février 2018

Le mardi 13 février 2018, le secrétaire départemental adjoint de SUD PTT 35, Serge Bourgin comparaitra devant le tribunal correctionel de Rennes pour diffamation envers le chef de la section d’intervention de la police départementale. Son seul tort, est d’avoir scandé haut et fort au mégaphone que la police avait utilisé des méthodes plus que musclées lors des manifestations contre la loi Travail en 2016, qu’elle était responsable de la perte d’un œil pour un manifestant... Cette procédure envers un seul est évidemment un moyen pour attaquer l’ensemble des militant-e-s syndicaux et politiques mobilisés contre les attaques du gouvernement et du patronat.

Parce qu’une attaque contre un seul est une attaque contre tous, le NPA, avec ses portes-parole Philippe Poutou et Olivier Besancenot, sera toujours aux côtés des camarades inquiétés par la justice.

La répression, qu’elle vienne du patronat, de la police ou de l’appareil judiciaire, est aujourd’hui le corollaire systématique de la politique pro patronale, sécuritaire et raciste que mènent Macron et son gouvernement. Elle touche aussi bien les syndicalistes combatifs, les militant-e-s des quartiers populaires que les associations qui viennent en aide aux migrants ou aux sans-papiers. Cela ne peut plus durer !

L’ensemble des organisations attachées aux libertés démocratiques et syndicales doivent se regrouper et former un front uni contre la répression. Ce n’est que de cette façon que nous les ferons reculer.

Olivier Besancenot et Philippe Poutou

le 8 février 2018

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0