Accueil du site > Politique > Soutien aux parents de l’école publique de Bruz en lutte en faveur de la (...)

Soutien aux parents de l’école publique de Bruz en lutte en faveur de la filière bilingue Breton-Français.

mercredi 16 septembre 2009

Emgann du pays de Rennes. 15 septembre 2009

Les militants de la gauche indépendantiste (Emgann) du pays de Rennes tiennent à affirmer leur entière solidarité avec les parents de l’école publique de Bruz qui luttent en occupant l’établissement pour l’ouverture d’une classe bilingue breton-français et pour que leurs enfants soient scolarisés dans des conditions dignes.
Par ailleurs nous estimons que la prise de position de l’inspecteur d’académie Jean-Charles HUCHET qui qualifie d’artificielle la langue bretonne est insultante et digne d’une administration coloniale. Cette position outrageante dénote de l’état d’esprit qui règne dans l’administration française et témoigne d’une volonté liquidatrice de la filière bilingue en haute-bretagne, nous sommes là bien loin des considérations sur les effectifs en classe.
Les dernières études le prouvent le nombre de britophones ne cessent de croître en milieu urbain et dans l’est de notre pays tout comme la demande sociale en faveur de l’enseignement dans notre langue.
C’est aux bretons de décider de leur droit à éduquer leurs enfants dans leur langue nationale, seul un ministère breton de l’éducation sera à même d’y veiller.
Nous appelons à participer à toutes les initiatives de soutien qui pourraient émerger dans les jours qui viennent.
Tous ceux qui prétendent dans les institutions (mairies et conseil régional) défendre la langue bretonne doivent se mobiliser aux cotés des parents de Bruz pour qu’une issue favorable s’impose rapidement… S’ils ne le font pas on ne pourra constater que la prétendue volonté de la majorité régionale (PS,PC,UDB, VERTS, PRG…) qui avait fixé à l’horizon 2010 un ensemble de 20000 enfants scolarisés dans l’ensemble des filières éducatives ouvertes à la langue bretonne n’était pas bien réaliste en l’absence de souveraineté bretonne en matière de politique linguistique et d’éducation.

Les militants d’Emgann-MGI du pays de Rennes.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0