Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Solidarité avec les trois camarades face au syndicat Alliance

Solidarité avec les trois camarades face au syndicat Alliance

mercredi 27 juin 2018 (Date de rédaction antérieure : 5 juillet 2018).

Rassemblement devant la cité judiciaire le 5 juillet 2018 à 15h00

Nous nous associons aux communiqués de Solidaires 35, du NPA et d’ATTAC 35 pour dénoncer le procès politique qui est fait à l’encontre de trois camarades concernant les incidents survenus lors de la manifestation de la fonction publique le 22 mai dernier.

En effet nous avons été témoin comme bon nombre de militants d’organisations syndicales et politiques diverses, de la provocation tout à fait volontaire de la part du syndicat Alliance.

Nous constatons que la présence du syndicat Alliance a surpris et choqué la plupart des manifestants présents ce jour là.
Les manifestants ont été surpris car ils n’avaient pas connaissance de la volonté de ce syndicat de participer à la manifestation de la fonction publique.
Les manifestants ont également été particulièrement choqué par la présence de cette organisation, Alliance s’étant clairement positionnée depuis des années comme adversaire du mouvement social.
Cette organisation a soutenu systématiquement les agents de police qui pouvaient être mis en cause dans des affaires de violences policières à l’encontre des manifestants.
Cette organisation a toujours soutenu un renforcement des mesures répressives tant policière que judiciaire à l’encontre de ces mêmes manifestants et elle s’est inscrite ainsi pleinement dans la logique de criminalisation du mouvement social.

De plus le syndicat Alliance a poussé la provocation en se positionnant sciemment avec leur véhicule devant le point fixe installé par le collectif des facteurs et factrices, alors que ceux-ci avaient subit quelques jours auparavant et à deux reprises l’expulsion sans ménagement de leurs piquets de grève par les forces de l’ordre.

La réaction spontanée pour faire cesser la provocation du syndicat Alliance ce 22 mai 2018 est donc tout à fait compréhensible.

Nous demandons l’abandon de toutes les charges à l’encontre des trois camarades mises en cause et appelons à les soutenir pendant le procès en se joignant au rassemblement qui aura lieu devant la cité judiciaire le 5 juillet prochain à 15h.

L’AG Interpro réunie à Rennes le 26 juin 2018

aginterpro riseup.net

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0