Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > OCCUPATION du BUREAU de POSTE de Rennes RAPATEL

OCCUPATION du BUREAU de POSTE de Rennes RAPATEL

jeudi 11 mai 2017

Dans le cadre de la grève du 11 mai 2017 des postiers d’Ille et Vilaine appelée par le syndicat SUD-PTT, plusieurs dizaines de militants et d’habitants du quartier ont investi le bureau de poste de Rennes Rapatel (rue de Chateaugiron) mercredi 10 mai à 17h30

L’occupation s’est poursuivie toute la nuit et le bureau est toujours occupé ce matin.

Pour mémoire, les dirigeants de La Poste ont décidé de supprimer 7 bureaux sur 19 à Rennes dont celui de Rapatel. 6 ont déjà été supprimés ce qui a entrainé une gêne très importante pour les usagers.

Pendant ces périodes électorales, le syndicat SUD constate que les candidats ont été fort peu loquaces sur les restructurations à La Poste (224 000 salariés) et sur le maintien des bureaux de Poste en zones urbaines. Or les élus locaux sont directement concernés et responsables de l’aménagement de leurs territoires en matière de service public…

LES PLANS SOCIAUX SE MULTIPLIENT !

Silencieusement, pendant les périodes électorales, le démantèlement de La Poste va bon train. Tous les secteurs sont touchés : distribution du courrier, Centres financiers, Centres de tri, plates formes colis et réseaux des bureaux de Poste.

La déstructuration de la Poste entraine des modifications importantes des métiers, une dégradation des conditions de travail, des restructurations et de nombreuses suppressions d’emplois.

Cette année 2017, ce sont encore plus de 6500 postes de travail que les dirigeants de La Poste veulent supprimer dont plus de 190 en Ille et Vilaine tous secteurs confondus.

Au courrier :

Les dirigeants de La Poste se sont lancés à la distribution du courrier dans un vaste plan social qui remet en cause le métier de facteur pour le transformer en métier de « services à la personne », services payants, bien évidemment. Parallèlement, le réseau de tri est passé de 110 centres en 2008 à 33 aujourd’hui !

Au colis :

Les dirigeants de La Poste envisagent de modifier le réseau d’acheminement en considérant que les plates formes colis (notamment celle du Rheu) sont inadaptées et obsolètes. Il ne s’agit pas d’améliorer les conditions de travail, il s’agit d’aligner les postiers du colis sur les salaires et les conditions de travail des plates formes « Amazon ».

Dans les centres Financiers :

Les dirigeants de La Poste et de la banque postale mettent en œuvre un vaste plan social baptisé « excello » qui concentre les activités sur quelques établissements. En 10 ans, les emplois au centre financier de Rennes sont passés de 650 à…320 !

Dans les bureaux de Poste :

Pour les guichetiers et les agents du centre financier, la déréglementation des structures existantes est menée tambour battant pour s’aligner sur une « banque comme les autres ». Les dirigeants de La Poste suppriment 1/3 des bureaux de poste à Rennes et rétrocèdent les activités postales à des commerçants en ville. Le but est de transformer les 6 815 bureaux de Poste en zone urbaine en 3000 « agences bancaires » de la Banque Postale

On comprendra aisément que ces plans sociaux ont des conséquences importantes sur l’avenir des postiers et l’avenir de La Poste. Ces plan sociaux ont déjà des conséquences importantes sur nos conditions de travail, nos horaires, nos fonctions. La coupe est pleine et le ras le bol s’installe.

C’est pourquoi le syndicat SUD-PTT a appelé tous les postiers à la grève le 11 mai 2017 et à la manifestation à 11 h place de la république à Rennes

Rennes le 11 mai 2017

Serge Bourgin

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0