Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Universités LRU 2007/2008 > Non au forcing pour l’application de la LRU à l’Université de Rennes 1 (...)

Non au forcing pour l’application de la LRU à l’Université de Rennes 1 !

mercredi 6 février 2008

Oui à une Université répondant à la mission de service public d’enseignement supérieur et de recherche !

Rassemblement le vendredi 8 février à 13h30 devant la Présidence

Le CA de l’Université de Rennes 1, réuni le 30 janvier 2008, vient de rejeter — à 26 voix pour, 9 contre, 8 abstentions — les nouveaux statuts proposés pour leur mise en conformité avec la LRU. Il fallait 29 voix pour que ces statuts soient acceptés.
Monsieur Goasguen, 1er vice-président de l’université nous explique dans un mail adressé à la liste « UR1-santé » du 1er février 2008 que « les motifs de ce rejet ne sont pas relatifs au texte, mais à une opposition de principe au texte de la LRU » ! « En conséquence, un nouveau conseil sera réuni le vendredi 8 février à 14 h 30 pour un nouvel examen. S’il n’était pas voté – comprendre accepté –, nous serions dans une position très difficile, car la loi prévoit que les nouveaux conseils doivent être installés avant le 11 août 2008 ».
Est-ce cela la démocratie ? On vous demande de voter et si vous votez « mal », on vous fait recommencer jusqu’à ce que vous votiez « bien » !
Après avoir tout fait pour étouffer le mouvement des étudiants (contrôle des étudiants mobilisés, interdiction de tenir des tables d’information, fermeture des locaux, répression des « blocages » même les plus pacifiques et intervention de milices policières privées...), après avoir méprisé les personnels et leurs représentants (suppression de la liste de diffusion « infos-loi-autonomie », préparé la LRU à la CPU sans le moindre mandat de ses conseils...), la Présidence de l’Université veut faire revoter le CA jusqu’à ce qu’elle obtienne un résultat qui les satisfasse : c’est leur conception de la démocratie, ne les laissons pas faire !
Oui ! il y a une « opposition de principe » des représentants des personnels et des étudiants au CA de l’université de Rennes 1 à la LRU. Si les statuts ont été refusés par le CA, c’est bien parce qu’en voulant se conformer à la LRU, ils remettent en cause la collégialité et l’organisation en disciplines qui structurent l’Université :

- Ils diminuent de moitié le nombre de membres du CA
- Ils diminuent la proportion de membres élus au profit des membres nommés
- Ils réduisent à la portion congrue les représentants des collèges BIATOSS et étudiants
- Ils donnent au seul Président un pouvoir exorbitant, notamment sur la gestion des emplois et des missions
- Ils remplacent les actuelles commissions de spécialistes par des comités de sélection nommés par le Président et dont les travaux échappent à tout contrôle par les pairs

Dénonçons cette manipulation ! D’autres CA ont rejeté leurs nouveaux statuts. Il est évident que plus le nombre d’universités refusant ainsi d’appliquer la LRU sera grand, plus Madame Pécresse sera contrainte d’abroger sa loi.

NOUS INVITONS TOUS LES PERSONNELS ET LES ÉTUDIANTS À VENIR MANIFESTER LEUR DÉSACCORD AVEC UN NOUVEAU VOTE

RASSEMBLEMENT

VENDREDI 8 FÉVRIER A 13 h 30 DEVANT LA PRÉSIDENCE.

SNTRS-CGT, FERCSup-CGT, SNPREES-FO, SNESUP-FSU, SOLIDAIRES (SUD Éducation, SUD Recherche-EPST, SUD Étudiant), CNT-STE

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0