Accueil du site > Environnement > [Nantes] Soutien aux 5 inculpé-e-s anti-aéroport de NDDL !

[Nantes] Soutien aux 5 inculpé-e-s anti-aéroport de NDDL !

vendredi 27 avril 2012 (Date de rédaction antérieure : 16 mai 2012).

Pour plus d’infos et pour télécharger les tracts d’appel :

http://soutieninculpeesnddl.wordpre...

Rassemblement le mercredi 16 mai à Nantes. Jour de leur procès !

12 h 00 : Départ:Place du Cirque à Nantes

Déambulation de soutien

14 h 00 : Rassemblement de soutien aux inculpé-e-s

devant le palais de justice de Nantes

Bouffe à prix libre, prises de paroles, autres festivités...

Soyons solidaires face à la répression !

Le comité de soutien aux inculpé-e-s anti-aéroport

http://soutieninculpeesnddl.wordpre...

contact : csia riseup.net

Pour soutenir les inculpé-e-s, vous pouvez effectuer un don à cette adresse  :

Comité de soutien aux inculpées

Le Gué

44220 Couëron

Rappel des faits (verso du tract) :

Ils veulent écraser la lutte par la répression !

Le 20 octobre en Loire-Atlantique, une cinquantaine d’opposant-e-s à l’aéroport de Notre-Dame –des-Landes manifestaient devant les locaux de Vinci à Couëron.

Après avoir distribué des tracts et discuté avec les employé-e-s, du fumier a été déposé symboliquement sur le perron et des œufs ont été lancés contre la façade.

Ces manifestant-e-s voulaient dénoncer la destruction des terres agricoles, des fermes et des habitations, par le bétonnage d’un territoire de 2000 hectares et dénoncer Vinci, principal bénéficiaire de ce projet insensé.

A la suite d’une plainte de Vinci, 7 personnes ont été arrêtées à Couëron et Chauvé (Loire-Atlantique).

Alors qu’une simple convocation aurait suffi pour les interroger, ce sont plus de 15 véhicules de gendarmerie et de police qui débarquent sur les lieux, prêts à défoncer portes et fenêtres.

Au cours des interrogatoires, 2 jeunes femmes ont dû se déshabiller pour être photographiées en sous vêtements sous prétexte d’identification de tatouages.

Sur les terres occupées par les opposant-e-s à l’aéroport de Notre-dame-des –Landes, 27 véhicules et un hélicoptère sont venus en force pour rechercher d’autres participants à l’action.

En fin de journée, 5 paysan-ne-s sont inculpé-e-s de « dégradations commises en réunion » et de « refus de prélèvements d’ADN ».

Vinci, multinationale au chiffre d’affaires de 37 milliards d’euros en 2011, évalue les soi-disant dégâts sur sa façade à 40 000 euros environ, estimation purement fantaisiste !

La date du procès est fixée au 16 Mai 2012, à 14h.

On constate qu’il y a volonté de saper la mobilisation paysanne et d’intimider les militant-e-s, qui se sont engagé-e-s dans cette lutte, par une répression systématique et violente.

Cette rafle du 1er décembre n’est que la poursuite d’un acharnement policier contre les opposant-e-s à l’aéroport. D’autres procès sont à venir  : pour l’occupation du square Mercoeur à Nantes, l’action contre la caravane du PS, etc.

Et souvenons-nous du dispositif policier du 24 mars à Nantes, lors de la manifestation contre le projet d’aéroport de NDDL : 1500 forces de l’ordre, 2 canons à eau, 1 hélicoptère, une cinquantaine d’agents de la BAC.... Dispositif qui visait clairement à effrayer les manifestant-e-s et à casser la mobilisation.

La lutte contre l’aéroport n’est qu’un exemple, la répression frappe partout dans l’hexagone : les Conti à Clairoix, les anti-nucléaires à Valognes, les sans-papiers à Calais et à Paris, les faucheurs d’OGM à Colmar.

Alors que Vinci et ses consoeurs multinationales ne cessent d’accumuler les profits, avec l’aide des politiciens qui imposent l’austérité et leur désastreuse politique d’aménagement du territoire ; la police et la justice intimident et cherchent à casser toute tentative de protestation, de refus ou de résistance.

Soutien aux inculpé-e-s anti-aéroport !

Soyons présent-e-s au procès du 16 Mai !

Le comité de soutien aux inculpé-e-s anti-aéroport.

Liens :: http://soutieninculpeesnddl.wordpre...

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0