Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Les salariés du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes toujours (...)

Les salariés du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes toujours mobilisés et opposés à la suppression d’une prime de 300 €

vendredi 5 mars 2010 (Date de rédaction antérieure : 8 mars 2010).

Le lundi 8 mars 2010, à 14h, l’intersyndicale SUD, CGT, CFDT appelle tous les salariés du CHGR à se rassembler à l’occasion du Comité technique d’établissement.

La Direction a proposé un simulacre de négociation sur les conditions d’attribution de cette prime. Les salariés viendront à nouveau dire leur opposition totale à ce projet. Ils n’acceptent pas que des créations de postes et des opérations d’investissements soient financées avec les salaires des employés comme le souhaite la Direction et l’Agence Régionale d’Hospitalisation.

Tous les projets d’économies mis en place chaque année depuis 2007, ont contribué à une dégradation grave des conditions de travail des salariés et à une détérioration des conditions d’accueil et de soins des patients.

Dans le même temps la Direction ne regarde pas à certaines dépenses :

130.000 € pour la réfection du logement du Directeur

40.000 € pour payer des « experts » chargés de définir les terrains du CHGR pouvant être vendus

50.000 € pour payer un cabinet d’audit censé aider à la mise en place de la nouvelle gouvernance.

Les salariés veulent pouvoir travailler et soigner les patients dans les meilleures conditions possibles et des salaires qui soient à la hauteur de leurs missions de service public.

Michel Fourmont, secrétaire Syndicat Sud du CHGR

Tél. : 06.22.70.88.92

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0