Accueil du site > Société > Archives 2007 > Les grévistes de la faim du CRA de Rennes passent ce mardi devant le (...)

Les grévistes de la faim du CRA de Rennes passent ce mardi devant le TA

mardi 7 août 2007

LE CENTRE DE RETENTION VIENT D’OUVRIR A RENNES-St JACQUES : LES PROCES DE RECONDUITE A LA FRONTIERE SE MULTIPLIENT !

Les sans-papiers seront jugés mardi. Parmi eux 5 guinéens sont en grève de la faim depuis 53 jours.

Le mercredi 1er août, le nouveau Centre de Rétention Administrative (CRA) vient d’ouvrir ses portes à St Jacques, tout près de l’aéroport de Rennes. Il a pour fonction de retenir des sans-papiers en attente de leur jugement d’expulsion. Véritable prison pour sans-papiers, ce CRA doit son existence à la politique de renforcement des reconduites à la frontière exigée par le nouveau gouvernement. L’ouverture en plein été n’est pas un hasard : les procès se multiplient alors que la période estivale rend la mobilisation de soutiens aux sans-papiers très difficile.

Pour le remplir rapidement, des sans-papiers sont arrêtés un peu partout en France. Parmi eux, 5 guinéens lillois en grève de la faim depuis le 15 juin. En effet, 116 sans-papiers ayant commencé la grève de la faim à Lille ont été évacués le 1er août de la bourse du travail qu’ils occupaient et 56 ont été disséminés dans les centres de rétention de Lesquin, Toulouse, Cergy-pontoise, Bordeaux et Rennes.

Sur les 5 grévistes guinéens retenus à Rennes, 4 se sont vus rejeter l’appel de la décision de prolongation de rétention de 15 jours et sont donc maintenus en rétention. Après deux jours sans boire, ils boivent à nouveau un peu d’eau mais se voient refuser thé et café distribués aux repas, sous prétexte qu’ils ne mangent pas (les distributeurs sont payant et en les rafflant à lille, on leur a pas trop laissé le temps d’économiser pour la vie en rétention !!). Par ailleurs, l’eau du robinet les rend malades et on n’a pas le droit de leur ramener des bouteilles d’eau !!! Des soutiens ont quand même pu leur ramener des fringues propres et des clopes.

Le jugement en appel sur la reconduite à la frontière des grévistes de la faim a lieu mardi à 14h00 au tribunal administratif (TA) de Rennes.

SOYONS NOMBREUX POUR LES SOUTENIR ! Exigeons :

- la libération des sans-papiers détenus au Centre de Rétention de Rennes

- le rapatriement immédiat des grévistes de la faim dans les services hospitaliers de Lille

- leur régularisation ainsi que celle de tous les sans-papiers ! ! !

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0