Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Le printemps de la psychiatrie

Le printemps de la psychiatrie

mercredi 20 mars 2019 (Date de rédaction antérieure : 21 mars 2019).

Depuis plus d’un an, de multiples établissements (CHGR de Rennes, Pinel, le Rouvray…) de soins du secteur psychiatrique se mettent en grève.

Leurs revendications sont multiples mais se rejoignent : absence d’effectifs, management agressif, perte de sens du soin, délais d’attente pour les patients inadmissibles.

Même l’ARS Bretagne ne nie plus les difficultés de notre secteur. Les injonctions du Ministère sont paradoxales : faire toujours plus (+10000 habitants en Ille et Vilaine tous les ans) avec moins de moyens. La moyenne bretonne est de 1,3 lits pour 1000 habitants alors que la moyenne nationale est de 1,1 lits pour 1000 habitants. Alors que la région Bretagne a des spécificités pathologiques bien particulières, elle doit se conformer au ratio de 1,1 lit… Une logique purement comptable.

La psychiatrie est à bout, au bord de la rupture.

Le plan santé dédié à la psychiatrie qui doit être annoncé, ainsi que les mesures sur le statut de la fonction publique ne visent pas réduire les inégalités d’accès aux soins ni à réduire la précarité d’un nombre croissant d’agents de la fonction publique.

Parent pauvre de la médecine, souvent stigmatisée, la psychiatrie ne veut plus faire les frais de logiques comptables qui déstructurent le soin. De nouvelles revendications voient le jour : le niveau de rémunération des paramédicaux, un des plus bas de l’OCDE fait de plus en plus grincer les dents.

C’est pourquoi le syndicat SUD du CHGR soutient le printemps de la psychiatrie et organisera une information à destination de la population à Rennes entre République et la place de la mairie le 21 mars de 11h à 13h.

SUD CHGR

http://www.sudsantesociaux35.org/


Le printemps de la psychiatrie

https://printempsdelapsychiatrie.org/

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0