Accueil du site > Politique > Présidentielles 2007 > La candidature d’Olivier Besancenot à l’élection présidentielle de 2007 a été (...)

La candidature d’Olivier Besancenot à l’élection présidentielle de 2007 a été entérinée par la Ligue communiste révolutionnaire

dimanche 25 juin 2006

réunie en conférence nationale à La Plaine-Saint-Denis, près de Paris.

Pour autant, la LCR s’est engagée à 81% à « continuer la bataille unitaire » pour tenter d’obtenir une candidature unique à la gauche du Parti socialiste.

« On ne tire pas une croix définitive sur la possibilité d’une candidature unitaire anticapitaliste », a souligné Olivier Besancenot, en se disant « prêt à retirer (sa) candidature » le cas échéant.

« La candidature unitaire ne devra pas servir de caution à une nouvelle gauche plurielle », a-t-il cependant prévenu, en faisant allusion au Parti communiste dont, selon la LCR, les relations avec le PS doivent être clarifiées.

La candidature d’Olivier Besancenot a été soutenue par 58% des délégués. Une partie des militants estiment que procéder dès à présent à la désignation d’un candidat ne fait que compliquer l’émergence d’une candidature unitaire et favorisera in fine une dispersion des forces à la gauche de la gauche. Le Parti communiste a jugé « profondément regrettable » la décision de la LCR de présenter sa propre candidature.

« Toute la question posée est de savoir si la dynamique unitaire et populaire, si la volonté non pas de se compter mais d’ouvrir l’espoir d’une victoire qui change vraiment la vie seront suffisamment fortes pour amener la LCR à renoncer à sa logique actuelle de repli », a affirmé le PCF dans un communiqué.

Arlette Laguiller, au nom de Lutte ouvrière, et José Bové ont déjà annoncé leur candidature.

En 2002, Olivier Besancenot avait recueilli 4,3% des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0