Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Grève des facteurs à Riantec (56)

Grève des facteurs à Riantec (56)

jeudi 18 octobre 2018

Qu’on se le dise, la grève des facteurs et factrices de 4 mois et demi à Rennes laisse des traces dans la tête des facteurs sur toute la région. Le slogan est toujours d’actualité : Non à la Méridienne !

Les facteurs et factrices de Riantec (56) sont en grève depuis le 8 octobre 2018 et entame leur 11e jour de grève. En effet, mêmes causes mêmes effets. L’attaque de La Poste sur les conditions de travail en imposant la fin de la vacation unique avec une coupure méridienne ne passe pas. La tournée sacoche qui entraîne une activité de distribution à 100% sans le moindre contact avec les collègues ne passe pas plus. Ils ont raison et le syndicat Sud PTT Ille et Vilaine soutient cette grève légitime.

Ce qui est illégitime :
- C’est la volonté permanente de la direction de La Poste de refuser toutes discussions sur les conditions de travail avec le personnel gréviste.
- C’est la volonté permanente de la direction de La Poste de sacrifier les emplois.
- C’est la volonté de vouloir « casser » la grève par tous les moyens !!! C’est pourquoi, des assemblées générales se sont organisées spontanément ce matin à Rennes et Saint Malo pour expliquer aux « casseurs » de grève qu’ils prenaient le risque de s’opposer frontalement à l’ensemble des facteurs et factrices du département d’Ille et Vilaine. Des collectes pour un soutien financier se mettent en place. Sud PTT Ille et Vilaine a décidé de verser 500 euros.

En effet, La Poste cherche tous les moyens, mêmes illégaux, pour s’attaquer aux grévistes. Généralement, La Poste demande aux cadres de se vêtir en facteurs factices pour distribuer, tant bien que mal, les tournées des facteurs et des factrices grévistes. Sauf que depuis le conflit Rennais, une nouvelle génération de facteurs, appelés Facteurs Services Experts, est appelée à casser les grèves. Ce personnel, non cadre, a un contrat de travail qui permet de travailler en dehors de son centre de distribution mais uniquement sur le département 35 et non dans le 56.

C’est donc en toute illégalité que La Poste exige à ce personnel d’aller à Riantec. Nous savons que des FSE de Rennes Colombier, Fougères, Rennes Crimée se sont déjà rendus sur place en contradiction totale avec le droit du travail.

La grève des collègues de Rennes Crimée, lors du 1 er semestre 2018, a permis de repousser les de 22 tournées en méridienne imposées par La Poste à 4 tournées méridiennes et 18 tournées SANS méridiennes. Le Syndicat Sud PTT Ille et Vilaine soutient la grève de Riantec. Bravo aux facteurs et factrices de Riantec grévistes à 90% depuis le 8 octobre 2018.

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0