Accueil du site > Environnement > Ganva : Prison avec sursis pour les militants qui avaient bloqué un train de (...)

Ganva : Prison avec sursis pour les militants qui avaient bloqué un train de déchets nucléaires

mercredi 26 janvier 2011

Sept personnes accusées d’avoir ralenti un convoi de déchets nucléaires en transit vers l’Allemagne ont été condamnées ce mercredi à un mois de prison avec sursis et des amendes de 1.000 à 1.500 euros, a-t-on appris auprès de leurs avocats.

Début novembre, six Français et un Allemand, militants du Groupe d’actions non-violentes anti-nucléaires (Ganva), avaient bloqué un train parti de La Hague (Manche) et à destination de Gorleben, en Basse-Saxe (Allemagne). Certains d’entre eux s’étaient enchaînés aux voies, provoquant un retard de trois heures.

Le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) les a également condamnés à verser chacun un euro de dommages et intérêts à Areva et, solidairement, 20.498,50 euros à la SNCF. L’un des sept accusés, Damien Vidal, avait refusé un prélèvement d’ADN pendant l’enquête. Il a été condamné à une amende de 1.500 euros.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0