Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Alcatel. Fermeture des sites de Cesson et de Rennes : les salariés sont sous (...)

Alcatel. Fermeture des sites de Cesson et de Rennes : les salariés sont sous le choc !

dimanche 18 février 2007 (Date de rédaction antérieure : 20 février 2007).

Mardi, les salariés de Rennes, Orvault et Lannion manifesteront à Rennes, à partir de 15h00 place de la gare

Dès l’annonce de la fermeture des sites rennais mercredi 14, les salariés des deux sites ont spontanément arrêté le travail.

Incompréhension : les équipes de Rennes et Cesson devaient déménager en août prochain dans un nouveau bâtiment en cours de construction dans la zone de Rennes Atalante. Comment expliquer un tel changement de cap ?

La compétence et l’efficacité des équipes de Cesson et de Rennes ne sont pas prises en compte. Elles sont respectivement spécialisées dans les cœurs de réseaux NGN et les services de vidéo et musique pour les réseaux de téléphonie mobile. Les conséquences de la perte de ces compétences n’ont pas été analysées.

Indignation : les salariés ont le sentiment d’avoir été trahis. Leur très forte implication pour la réussite des projets sur lesquels ils travaillent est ignorée. Ils sont « remerciés » par la fermeture de leurs sites !!!!

Mensonges : JC Giroux (PDG d’Alcatel Lucent France) tente de justifier la fermeture des sites rennais par le renforcement des établissements d’Orvault et de Lannion ! De qui se moque-t-on ? Si les suppressions d’emplois annoncées par la direction pour ces deux établissements n’étaient pas si élevées (27% et 20%) il n’y aurait pas besoin de les « renforcer ».

Avec un tel raisonnement, et des « saignées » successives dans les effectifs d’Alcatel Lucent en Europe, dans 3 ans il n’y aura plus qu’un seul établissement en Europe !!

Mardi, les salariés de Rennes, Orvault et Lannion manifesteront à Rennes.

Source :

http://www.cfdt-alcatel.org/?p=252

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0