Accueil du site > Politique > Archives politique 2006 > Entretien préalable au licenciement de Villepin

Entretien préalable au licenciement de Villepin

dimanche 12 mars 2006

Déclaration d’Olivier Besancenot.

Au 20h de TF1 : entretien préalable au licenciement de Villepin.

Villepin persiste et signe en refusant de retirer le CPE. Pratiquant avec provocation la méthode Coué, il en appelle au dialogue social après avoir fait voter la loi comprenant le CPE par le biais du 49.3 ! Ses soi-disant nouvelles garanties ne changent en rien à la précarité liée au CPE. Il n’est pas amendable.

Les jeunes des quartiers qui se sont révoltés en novembre 2005 ne pourront que se sentir humiliés par la seule réponse que leur a faite de Villepin ce soir à savoir le CPE.

Le gouvernement refuse d’entendre les centaines de milliers de jeunes qui sont mobilisés pour le retrait du CPE.

C’est pourquoi, la mobilisation de la jeunesse dans les facs, les lycées et les quartiers ainsi que celle des salariés va s’amplifier encore, notamment à l’occasion des 14, 16 et 18 mars. Villepin doit être la seule victime du CPE.

La LCR renouvelle ses propositions à toute la gauche :

- d’organiser un grand meeting rassemblant toutes les forces de gauche, représentées au plus haut niveau.pour apporter le soutien et la solidarité à la jeunesse mobilisée ;

- de tenir une réunion dans les plus brefs délais pour organiser une riposte unitaire afin de faire céder le gouvernement et d’obtenir le retrait du CPE.

Le 12 mars 2006.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0