Des milices privées sur le campus !

jeudi 9 avril 2009

lu sur : http://www.universiterennes2engreve.com/

mercredi 8 avril 2009

Depuis lundi, 50 vigiles d’une société privée nommée ARKA ont pris position sur le campus. A la présidence d’abord (avec le résultat que l’on connaît), dans le Hall B, mais aussi partout où il y a des piquets de grève.

Contrairement à la jurisprudence qui veut que les dirigeants n’implique pas des sociétés privées pour régler (par la force) les conflits sociaux, et tout particulièrement ceux qui ont lieu dans les usines et les universités, la présidence de Rennes 2 à choisi l’affrontement au dialogue. Ce mercredi 8 Avril et pour la première fois, de véritables violences ont eu lieu sur et aux abords des piquets.

A l’abri des regards et des appareils photo numériques, des personnes qui n’ont rien à voir avec l’université, ont affronté sans ménagement ceux qui en défendent l’existence. Aprés avoir tenté en vain de faire s’affronter entre eux les étudiants, la présidence à préferé que d’autres s’en chargent. Et elle comptabilise frauduleusement leurs salaires sur le budget des dégradations du Hall B (qui viennent soudain de bondir malgré une semaine de fermeture administrative).

Contrairement à la sécurité traditionnelle du Campus qui fait partie de l’université (et qui n’a jamais levé la main sur un étudiant), les vigiles privés n’ont rien à faire au milieu d’une grève universitaire. Rennes 2 n’est pas une discothèque, on n’entre pas dans un amphi aprés avoir été dévisagé, et avec deux conso gratuites...

Afin d’éviter les violences, venez nombreux sur les piquets de grève dés 7h30 du matin, et amener vos appareils vidéos numériques pour témoigner de toute forme d’abus !

L’université ne doit pas être le terrain de jeu de la police ou des milices privées.

Résistance pacifique.

Philostrate

pour les commentaires :

http://www.universiterennes2engreve...

(merci El Reg)

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0