Accueil du site > Environnement > Des maisons sous des lignes T.H.T bradées contre des leucémies à bas prix (...)

Des maisons sous des lignes T.H.T bradées contre des leucémies à bas prix !

mardi 30 juin 2015

Lien photo :

MAISONS T.H.T. À VENDRE : LEUCÉMIES À BAS PRIX !

http://antitht.noblogs.org/1984

Alors que la lutte contre la ligne THT Cotentin Maine battait son plein, RTE avait été sommée de racheter les maisons situées à moins de 100 mètres de la future ligne 2*400 000 Volt, “par précaution contre les nuisances”. En mars 2012, dans un article du Monde (http://www.lemonde.fr/planete/artic...), nous apprenions que les logements devraient être revendus en-dessous des prix du marché, mais en contrepartie d’un engagement à ne pas attaquer RTE en cas de problèmes.

Dans son édition du 6 juin 2015 parue le jeudi 4 juin, des annonces immobilières particulièrement alléchantes se sont discrètement glissées dans la Manche libre (http://antitht.noblogs.org/files/20...). RTE revend 4 maisons à Notre Dame de Cenilly (50) avec, au bas mot, un zéro en moins ! Quand on pense que RTE a toujours nié l’impact de ses lignes THT sur la valeur des maisons se situant à proximité…

Toujours est-il que, les projecteurs s’étant éloignés, les sbires de RTE ne semblent avoir plus aucun scrupule à proposer à des gens d’habiter sous la ligne, là où les champs électromagnétiques font directement s’allumer des néons ! Comprenez que pour 15 000 ou 20 000 pour des maisons tout à fait habitables, qui en valent 10 fois plus, avec du terrain, et pour trois d’entre elles, des dépendances… Comment ne pas faire fi du danger que représente la ligne pour pouvoir se loger ?

Lumière sur les basses oeuvres

À l’instar du suivi des agriculteurs qui ne pouvait se faire que sous couvert de confidentialité, RTE n’aime pas quand on met en lumière ses coups bas.

Est-ce que ce sont les inscriptions qui ont rapidement orné les façades des maisons (http://antitht.noblogs.org/1981) ou l’enquête du Professeur Canardeau qui ont changé la donne ? Ce qui est sûr, c’est qu’un rapide rétropédalage s’opère : ces 4 maisons auraient été mises en vente par erreur, elles auraient malencontreusement sauté du fichier des maisons à détruire dans celui des maisons mises en vente. Trompeuses, elles ont été confiées au bon soin d’un office notarial sans que personne ne se doute de rien. Pire : les photos destinées à la mise en vente n’ont pas permis de déceler leur insalubrité. Il faut dire qu’une maison achetée 300 000 € il y a quatre ans apparaît facilement comme une maison pouvant valoir plus que la destruction… même si RTE indique aujourd’hui que les 4 maisons font partie du fichier de celles à détruire en raison de leur vétusté et de leur insalubrité (Le Canard enchainé du 17 juin 2015 : http://antitht.noblogs.org/files/20...).

Nul doute que RTE va rapidement saisir les occasions de continuer à se séparer de son encombrant fardeau immobilier, nul doute que se dresseront à chaque fois sur son chemin des empêcheurs de vendre en rond, tandis que l’opposition à la construction des lignes THT et de leurs postes de transformation s’intensifient, dans le Nord-Pas de Calais, l’Aveyron ou les Hautes-Alpes, par exemple.

Des centaines de milliers de personnes vivent déjà sous des lignes 400.000 volts, et RTE se garde bien de le souligner, car si on se mettait tous à leur demander des comptes sur les ondes notoirement dangereuses que leurs lignes génèrent, provoquant migraines, insomnies, leucémies, mammites pour les vaches, etc, cela aurait pour conséquence de remettre en question le système de production et de transport de l’électricité, centralisée et abondant. Et il est hors de question pour RTE d’indemniser toutes les personnes concernées. Ils préfèrent même récupérer quelques dizaines de milliers d’euros en vendant des maisons exposés, sur le dos de futurs habitants qui auront acheté “en connaissance de cause”.

En campagne contre RTE (car sans lignes THT, il n’y a plus de possiblibilté de continuer à centraliser l’énergie nucléaire entre autres), ce sont les lignes T.H.T. que nous abattrons (http://stoptht.free.fr/IMG/jpg/intr...) et non les maisons d’habitations qui garnissent nos campagnes. L’envahisseur pylôneur n’a qu’a bien se tenir, nous mettrons tout en oeuvre pour que personne ne subisse l’irréparrable des nuisances des lignes Très Hautes Tension.

contact : pylones arobase riseup point net / o6 51 67 94 44.

2 Messages de forum

  • Bonjour,

    Pour lire sur le net avec les jolies photos de maisons RTE redécorées : http://antitht.noblogs.org/2060

    Cette brève est l’oeuvre de piques niqueurs et niqueuses isolées et en aucun cas de l’association Population sous tension qui a organiser le pique-nique.

    Dernière nouvelles : alors que RTE a fait savoir à Ouest-France il y a une semaine que la vente des maisons était suspendue, celles-ci sont toujours sur le site internet du notaire Loïc LECHAUX à Périers (réf :15-669, réf :15-668, réf :15-692, réf :15-690, réf :15-691.

    ********* Brève de pique-nique ***************

    Le dimanche 13 septembre 2015, une trentaine de personnes se sont retrouvées sous le soleil normand pour un joyeux pique-nique au pied d’une maison à moins de 100 mètres de la ligne THT, mise en vente par Rte. Appelé par l’association Population sous tension, ce rendez-vous avait pour but de mettre en évidence ce que Rte évite d’ébruiter : à savoir revendre pour une bouchée de pain les maisons qu’il avait racheté au moment de la construction de la ligne pour des raisons de risques sanitaires.

    Une petite balade digestive a permis au promeneurs et promeneuses de constater qu’un pont de l’autoroute ainsi que l’une de ces maisons avaient reçu un petit ravalement de façade. Une idée astucieuse pour mettre des bâtons dans les roues des vendeurs, notaire inclu, à qui ça n’a pas l’air de poser de problèmes de gérer la vente de ces maisons. Des tracts dénonçant ces tractations ont été laissés sur les vitres. Rte, des gens t’ont a l’oeil, et ne te laisseront pas besogner en silence !

    En parlant d’idées, une boite avait été mise à disposition lors du pique-nique pour y déposer en tout anonymat des propositions d’action afin de mettre fin à la revente de ces maisons. Des plus irréalisables aux déjà réalisées, en passant par ce qui ne devraient tarder à être appliquées, voici un petit panneau reprenant la quasi-totalité des idées récupérées en fin d’après-midi : http://antitht.noblogs.org/files/20...

    Au cas où la diffusion du panneau ferait réagir quelque autorité mal intentionnée, rappelons que ni la rédaction, ni la diffusion de ces petits papiers trouvés au fond de la boite à idée ne peuvent être imputées à Population sous tension, association à l’origine du seul pique-nique.

    D’autre part, dans les quelques papiers qui n’ont pu être reproduit sur ce panneau, faute de place, l’un préconisait fortement à quiconque viendrait à envisager d’appliquer une de ces propositions de mettre des gants et de passer tous ses ustensiles à l’acétone avant usage.

    A bon entendeur et entendeuses...
    Pour se désabonner de la liste de diffusion stop-tht :
    https://lists.riseup.net/www/sigreq...

    ou envoyer un mail vide à sympa lists.riseup.net
    avec comme objet du message : unsubscribe stop-thtBonjour,

    Pour lire sur le net avec les jolies photos de maisons RTE redécorées : http://antitht.noblogs.org/2060

    Cette brève est l’oeuvre de piques niqueurs et niqueuses isolées et en aucun cas de l’association Population sous tension qui a organiser le pique-nique.

    Dernière nouvelles : alors que RTE a fait savoir à Ouest-France il y a une semaine que la vente des maisons était suspendue, celles-ci sont toujours sur le site internet du notaire Loïc LECHAUX à Périers (réf :15-669, réf :15-668, réf :15-692, réf :15-690, réf :15-691.

    ********* Brève de pique-nique ***************

    Le dimanche 13 septembre 2015, une trentaine de personnes se sont retrouvées sous le soleil normand pour un joyeux pique-nique au pied d’une maison à moins de 100 mètres de la ligne THT, mise en vente par Rte. Appelé par l’association Population sous tension, ce rendez-vous avait pour but de mettre en évidence ce que Rte évite d’ébruiter : à savoir revendre pour une bouchée de pain les maisons qu’il avait racheté au moment de la construction de la ligne pour des raisons de risques sanitaires.

    Une petite balade digestive a permis au promeneurs et promeneuses de constater qu’un pont de l’autoroute ainsi que l’une de ces maisons avaient reçu un petit ravalement de façade. Une idée astucieuse pour mettre des bâtons dans les roues des vendeurs, notaire inclu, à qui ça n’a pas l’air de poser de problèmes de gérer la vente de ces maisons. Des tracts dénonçant ces tractations ont été laissés sur les vitres. Rte, des gens t’ont a l’oeil, et ne te laisseront pas besogner en silence !

    En parlant d’idées, une boite avait été mise à disposition lors du pique-nique pour y déposer en tout anonymat des propositions d’action afin de mettre fin à la revente de ces maisons. Des plus irréalisables aux déjà réalisées, en passant par ce qui ne devraient tarder à être appliquées, voici un petit panneau reprenant la quasi-totalité des idées récupérées en fin d’après-midi : http://antitht.noblogs.org/files/20...

    Au cas où la diffusion du panneau ferait réagir quelque autorité mal intentionnée, rappelons que ni la rédaction, ni la diffusion de ces petits papiers trouvés au fond de la boite à idée ne peuvent être imputées à Population sous tension, association à l’origine du seul pique-nique.

    D’autre part, dans les quelques papiers qui n’ont pu être reproduit sur ce panneau, faute de place, l’un préconisait fortement à quiconque viendrait à envisager d’appliquer une de ces propositions de mettre des gants et de passer tous ses ustensiles à l’acétone avant usage.

    A bon entendeur et entendeuses...
    Pour se désabonner de la liste de diffusion stop-tht :
    https://lists.riseup.net/www/sigreq...

    ou envoyer un mail vide à sympa lists.riseup.net
    avec comme objet du message : unsubscribe stop-tht

    Répondre à ce message

  • INVITATION AU MÉGA CHANTIER D’OCTOBRE A LA GRANGE DE MONTABOT ! 30 septembre 2015 14:55, par boulonneur-e-s

    SALUT !

    Cela fait bientôt 3 ans que nous avons commencé à faire revivre la grange de Montabot à l’automne 2012, née de la lutte contre la ligne THT Cotentin-Maine. Elle héberge depuis les assemblées antinucléaires mensuelles, des soirées débat, des projections de films, des ateliers et chantiers d’échanges de savoirs et de savoirs-faire. Elle nous permet également de continuer à veiller et réagir aux manigances de Rte et faire le lien avec d’autres lieux en lutte. Afin de rendre ce lieu de plus en plus accueillant et fonctionnel, il y a des chantiers collectifs régulièrement et on vous invite à venir en nombre pour un méga-chantier d’automne *du samedi 10 au dimanche 18 octobre 2015* !

    Si ça te fait rêver de pouvoir dire qu’à la grange de Montabot, t’as pris une douche brûlante grâce au chauffe-eau à bois,
    si ça te botte de démonter un ancien four à pain pour le remonter sur place,
    si tu kiffes driver une mini-pelle et trimballer du caillou,
    si tu trouves ça cool de pouvoir un jour dormir dans le futur sleeping 4 étoiles,
    si pour toi, monter une charpente au-dessus d’une caravane de 30m2 n’est pas un problème,
    si tu as envie d’en savoir davantage sur les compteurs Linky* et comment les dégommer,
    si t’as envie de déguster de la bière artisanale antiTHT.

    Il ne te reste qu’à venir au chantier d’automne de la grange antinuke de Montabot (50) ! Un gros concert clôturera joyeusement notre semaine de labeur.

    *les nouveaux compteurs qu’Edf prévoit d’installer chez tout le monde pour recevoir des informations sur nos consommations électriques.

    KOIKISPASSE PENDANT LA SEMAINE ?

    à partir du samedi 10 octobre : début des chantiers.

    vendredi 16 octobre au soir : discussion autour d’une campagne contre les compteurs Linky avec une proposition qu’une discussion de même type soit portée ensuite sur Rennes, par l’AG mais pas que.

    samedi 17 octobre soir : concert des don’t Surrender, groupe Noise Rock et de Cavenecadas (crust punk, Rennes)

    dimanche 18 octobre : rangement

    INFOS PRATIQUES

    C’est très utile pour nous de savoir combien de personnes comptent venir et pour combien de temps, alors écris-nous sur montabot riseup.net ou appelle-nous au 06.51.67.94.44 ! On prévoit l’approvisionnement pour les repas et on tournera pour faire à manger. Il n’y a pas énormément de places disponibles pour dormir (18 pour l’instant, en attendant le sleeping) donc c’est cool de prévoir une tente en plus du sac de couchage. Au cas où, prévoir bottes, ciré, lampe frontale, bonnes chaussettes !

    Nous vous espérons nombreux et nombreuses lors de ce chantier qui sera autant l’occasion d’apprendre des choses et d’améliorer le lieu, que de discuter et de festoyer !

    Celles et ceux de la grange

    PS : Affiche qui déboîte et plus d’infos sur antitht.noblogs.org !

    Pour se désabonner de la liste de diffusion stop-tht :
    https://lists.riseup.net/www/sigreq...

    ou envoyer un mail vide à sympa lists.riseup.net
    avec comme objet du message : unsubscribe stop-tht

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0