Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Défense de la Statistique Publique : ça continue !

Défense de la Statistique Publique : ça continue !

mardi 24 février 2009

La Direction régionale de l’Insee de Bretagne organisait ce matin une conférence de presse sur la conjoncture régionale. Un communiqué de presse du Comité de Défense de la Statistique Publique Bretagne et de l’intersyndicale a été lu à cette occasion et remis aux journalistes présents.

(fichier joint)

Word - 29.5 ko
Communique_INSEE_DR_ 24_fevrier_2009

Par ailleurs, au niveau du mouvement national, deux incidents ont opposé le personnel et la direction de l’Insee ces dernières semaines :

- Virginie Madelin : la première concernait une note de service (fichier joint Madelin1)

Word - 87 ko
madelin1

émanant de la secrétaire Générale de l"Insee, Virginie Madelin et qui invitait les directeurs régionaux à l’informer "de toutes les situations qui paraîtraient susceptibles de nuire à l’image et à la réputation de l’Insee"... Nous ne sommes donc plus des résistants mais des terroristes ! Une note de service postiche (fichier joint madelin2)

Word - 57.5 ko
madelin2

lui a été envoyée en réponse et Mme Madelin a ensuite répondu par des menaces (fichier joint madelin3)

Word - 120 ko
madelin3

à cette note postiche

- Philippe Cotis : les agents de l’Insee ont décidé de briser l’embargo concernant le PIB du 4e trimestre 2008 après que la ministre, Mme Lagarde l’ait elle-même fait, montrant sa volonté de mettre au pas l’indépendance de l’Insee. Le CDSP s’en explique dans un communiqué de presse (fichier joint : CDSP)

PDF - 18.4 ko
CDSP

.
Mr Cotis a ensuite diffusé une note de service annonçant lui aussi certaines menaces (document joint : Cotis)

PDF - 15.5 ko
Cotis

.


On parle de nous sur France culture …

Emission du lundi 16 février « L’économie en question »

http://www.radiofrance.fr/chaines/f...

Faut-il supprimer la taxe professionnelle ? L’Etat, les collectivités territoriales et les finances locales
Aménagement du territoire au programme de l’Economie en questions ce matin : après l’annonce par Nicolas Sarkozy le 5 février dernier de la suppression de la taxe professionnelle en 2010, le débat est relancé sur cet impôt que François Mitterrand avait qualifié d’ « impôt imbécile » et dont Jacques Chirac avait voulu une réforme profonde en 2004. Au moment où le bilan des lois de décentralisation confirme une plus grande autonomie financière des collectivités territoriales, les élus locaux s’inquiètent de la suppression d’un impôt qui leur rapporte l’essentiel de leurs ressources. D’un côté, l’Etat les pousse à l’autonomie, de l’autre il leur ôte leur revenu principal. Dès lors, et au moment où la crise économique contraint les collectivités locales trouver de nouveaux financements, comment maintenir cette autonomie sans avoir recours à une plus grande participation des contribuables ? C’est toute la question du financement des collectivités locales, des inégalités de répartition des richesses sur le territoire et des relations entre L’Etat et les collectivités territoriales qui est posée derrière ce débat.
Et dans la 2e partie de l’émission, nous recevons l’économiste Jean Gadrey, membre du Conseil national de l’information statistique, qui nous explique ce qui se passe entre les statisticiens français et le gouvernement qui veut délocaliser une partie des personnels parisiens à Metz.

Voir en ligne : Pétition « Sauvons la statistique publique ! »

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0