Accueil du site > Société > Archives 2007 > Création de l’Observatoire du 6 mai

Création de l’Observatoire du 6 mai

mercredi 9 mai 2007

L’hebdomadaire Politis a annoncé lundi la création de l’Observatoire du 6 mai comprenant huit personnalités reconnues pour leur compétence dans leur domaine d’activité et leur engagement citoyen.

Cet Observatoire, véritable système d’alerte démocratique, interviendra publiquement chaque fois que le nouveau président de la République, ou un membre de son futur gouvernement, envisagera, proposera ou annoncera une mesure susceptible de porter atteinte aux libertés ou à la dignité humaine, d’enfreindre l’esprit de justice, d’aggraver les inégalités sociales, ou les déséquilibres environnementaux.

L’Observatoire du 6 mai motivera ses « alertes » autant de fois que nécessaire dans les colonnes de Politis et sur le site du journal : www.politis.fr La décision de mettre en place une telle instance traduit pour Politis une volonté de vigilance après certaines déclarations et attitudes du futur Président au cours de la campagne électorale.

Les huit membres de l’Observatoire du 6 mai sont :

Annick Coupé, syndicaliste, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires, Bernard Dréano, président du Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (Cedetim), Éric Fassin, sociologue, enseignant à l’École normale supérieure, Hélène Franco, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, Didier Ménard, président du Syndicat de la médecine générale, Dominique Rousseau, professeur de droit public à Montpellier-I, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature (2002-2006), Pierre Tartakowsky, vice-président de la Ligue des droits de l’homme, rédacteur en chef de la revue Hommes et Libertés, Jacques Testart, biologiste, directeur de recherches à l’Inserm.

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0