Accueil du site > Syndicalisme / Luttes > Archives Universités LRU 2007/2008 > Communiqué des parents de Pierre Douillard, lycéen blessé au visage par un (...)

Communiqué des parents de Pierre Douillard, lycéen blessé au visage par un flashball en manifestation devant le Rectorat de Nantes

vendredi 30 novembre 2007

Alors que le pronostic médical sur l’oeil de notre fils reste très réservé en cet après-midi, nous, ses parents, voulons savoir quel a été l’enchaînement des faits qui peut conduire la police à viser au visage, avec un flashball, un lycéen désarmé qui n’a même pas 17 ans, alors que son groupe de manifestants s’était retiré du Rectorat et se trouvait sur la voie publique hier soir.

Nous réclamons au Recteur d’Académie (que nous rencontrerons ce soir à 19 heures), au Préfet, au Procureur de la République, une enquête sérieuse sur les faits d’hier soir, non seulement pour Pierre, mais pour défendre l’intégrité physique et les droits de tous les jeunes lycéens et étudiants à manifester pacifiquement.

Par ailleurs, nous demandons à tous les témoins des faits de bien vouloir prendre contact avec nous.

Nous demandons aux professeurs d’accompagner les jeunes lorsqu’ils manifestent sur la voie publique, afin de ne pas les laisser démunis face à l’arbitraire.

A tous les jeunes, nous demandons ne pas céder à la provocation, car c’est justement ce que souhaite ce gouvernement. Unis dans la non-violence active, nous serons plus efficaces.

Luc Douillard, Emmanuelle Lefevre

le 28 novembre 2007

Un lycéen est gravement blessé par un tir de flash ball
Un lycéen est gravement blessé par un tir de flash ball

photo Manuel Barbado (cc) www.contre-faits.org

http://www.contre-faits.org/spip.php?article54

Un lycéen est gravement blessé par un tir de flash ball reçu au niveau de l’arcade. Les médecins ne peuvent toujours pas dire si oui ou non le jeune homme gardera son oeil.

Visage non flouté avec l’accord de la famille et de l’intéressé.
Mardi 27 novembre

1 Message

  • vendredi 30 novembre 2007

    Etat de santé de notre fils Pierre, d’après les médecins du CHU, ce matin jeudi 29 novembre.

    Ceci de mémoire (nous ne sommes pas médecins). Merci de prendre connaissance de ce bilan provisoire.

    Le pronostic reste réservé ce jeudi matin.

    Il y a eu hier, grâce à l’examen au scanner, un aspect positif : il n’y aurait pas de rupture du globe oculaire, et donc pas de perte de liquide, ce qui serait confirmé ce matin par une meilleure tension de l’oeil.

    Après une telle contusion de l’oeil, on peut espérer un recouvrement progressif de la vue, qui peut cependant prendre plusieurs mois.

    On peut craindre également une perte de l’oeil.

    Mais il reste ce matin deux éléments inquiétants :

    La douleur qui persiste anormalement (qui pourrait être provoquée par une fracture à l’arcade ? )

    Les oedèmes qui occupent plusieurs parties de l’oeil, dont la cornée, l’iris, la conjonctive, et qui empêchent actuellement d’examiner l’état réel de la rétine.

    Si ces oedèmes ne devaient pas se résorber spontanément dans les jours à venir, on pourrait suspecter une plaie de l’oeil non ou mal cicatrisée, ce qui nécessiterait la possibilité d’une intervention chirurgicale, pour l’exploration de l’oeil, et éventuellement pour résorber la plaie.

    Dans ce cas, cette intervention chirurgicale aurait lieu d’ici une ou deux semaines.

    Actuellement, Pierre reste hospitalisé.

    Précision : Après que la préfecture ait fait état à la presse d’informations plutôt rassurantes « recueillies auprès du CHU », le chef de clinique ophtalmologie nous a téléphoné ce midi pour assurer que ces informations ne peuvent provenir de son service, les médecins étant assujettis au secret médical.

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0