Accueil du site > Politique > Législatives 2007. Ille et Vilaine (35) > Candidature LCR 35 Gwennola Ermel. Redon

Candidature LCR 35 Gwennola Ermel. Redon

mardi 22 mai 2007

Communiqué

Elections législatives 2007 Ille et Vilaine 35

4e circonscription d’Ille et Vilaine
Bain-de-Bretagne, Bruz, Grand-Fougeray, Guichen, Maure-de-Bretagne, Plélan-le-Grand, Pipriac, Redon, Le Sel-de-Bretagne

gwennela_ermel.jpg

Gwennola Ermel. 48 ans. Enseignante - Chercheur
Suppléant : Christian Taillandier. 50 ans. Contrôleur du travail

Gwennola Ermel a adhéré à la LCR en 1988 après avoir pris conscience lors de ces présidentielles de la nécessité de militer pour un projet politique qui a comme priorité une nouvelle répartition des richesses et qui veut répondre aux besoins sociaux du plus grand nombre. Ceci n’est possible que par une totale rupture avec la logique de profit et en remettant en cause le pouvoir absolu du grand patronat sur l’économie

Cette politique, Olivier Besancenot l’a défendue pendant toute la campagne présidentielle. Gwennola Ermel se présente aujourd’hui à ces législatives pour défendre, elle aussi, une politique anti-capitaliste, vraiment à gauche, indépendante du PS et de cette gauche qui s’est adaptée au capitalisme libéral

Gwennola Ermel s’est impliquée très tôt dans la vie syndicale, lorsqu’elle était étudiante à Rennes, puis dès qu’elle a commencé à travailler.

Costarmoricaine de 1990 à 2002, elle s’est opposée comme des millions de gens au plan Juppé-Notat de novembre 1995. Elle a aussi été candidate aux législatives de 2002 dans ce département sous l’étiquette « LCR 100% à gauche ».

Redevenue rennaise, elle a été active dans de nombreuses luttes : celle de 2003 contre la casse des retraites, celle actuelle contre le système de fichage des élèves de la maternelle à l’université dans l’Education nationale. Elle a aussi participé en 2004 au mouvement « Sauvons la Recherche » et s’est engagée avec le mouvement syndical et les jeunes contre le CPE en 2006.

Gwennola Ermel est enseignant-chercheur à l’université et par son action syndicale elle combat aussi les menaces d’expulsion à l’encontre d’étudiants, reste vigilante et se mobilise dans l’unité avec d’autres syndicats (étudiants ou salariés) pour inverser le cours actuel de la destruction du service public « université ».

Elle a participé activement à la campagne présidentielle d’Olivier Besancenot et est candidate de la LCR « 100% à gauche » dans la 4e circonscription d’Ille et Vilaine autour de la défense d’un programme d’urgence sociale et démocratique :

- Refuser les licenciements par une loi d’interdiction des licenciements
- Défendre le pouvoir d’achat , en revendiquant une augmentation de 300 euros et le Smic à 1500 euros net
- Défendre et relancer les services publics.
- Régularisation de tous les sans papiers.
- Égalité des droites hommes et femmes
- Pas de construction de l’EPR et sortie du Nucléaire.

Réunion publique

lundi 4 Juin : Redon à 20h30, Chateau du Mail, 1 rue du Plessis

http://www.lcr35.org/

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0