Accueil du site > Politique > [56] Rencontre autour d’Octave Mirbeau (1848 – 1917), le gentleman (...)

[56] Rencontre autour d’Octave Mirbeau (1848 – 1917), le gentleman vitrioleur

mardi 31 octobre 2017 (Date de rédaction antérieure : 10 novembre 2017).

Vendredi 10 novembre. 20H00. Maison des associations de Vannes, 31 rue G. Le Bartz. Entrée libre.

Il faut absolument, aujourd’hui, lire et relire Octave Mirbeau, l’auteur du « Journal d’une femme de chambre », du « Jardin des supplices » et, surtout, à l’heure où le système politicien s’en va plus que jamais en guenilles, de « Les affaires sont les affaires ».

De ses prises de position aux côtés d’Émile Zola, au moment de l’affaire Dreyfus, pour lequel il s’engagea avec virulence, à sa solidarité active vis-à-vis d’Oscar Wilde persécuté pour son homosexualité, ou encore à l’anarchiste Jean Grave, qu’il soutint financièrement lorsque celui-ci fut emprisonné, toute sa vie ne fut que résistance à la bêtise et lutte pour l’émancipation humaine.

Pamphlétaire, critique d’art (découvreur de Van Gogh, soutien de Monet, Gauguin...), romancier novateur, auteur dramatique, il a partout déployé ses talents d’écrivain. Sa maîtrise et la fertilité de sa langue invitent à la traversée d’une œuvre magistrale.

Alain Leduc vient nous présenter son livre "Octave Mirbeau, le gentleman vitrioleur," paru début 2017. http://editions-libertaires.org/?p=1147

Mirbeau fut collégien à Vannes et a, plus tard, habité près d’Auray. Il est l’auteur de l’excellent pamphlet « La grève des électeurs » qui fut abondamment réédité en cette année électorale.

A l’occasion du centenaire de sa mort, pour nous, au groupe libertaire René Lochu basé à Vannes, c’est l’occasion de revisiter cet écrivain à l’étonnante actualité.

Vendredi 10 novembre. 20H00. Maison des associations de Vannes, 31 rue G. Le Bartz. Entrée libre. Informations : groupe.lochu riseup.net

+ d’infos : http://anars56.over-blog.org/2017/1...

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0