Accueil du site > 13. Société > [29] Un autre regard sur le travail et le chômage

[29] Un autre regard sur le travail et le chômage

vendredi 1er juin 2018

Salle de l’ancienne mairie GUILLIGOMARC’H le 2 juin 2018 10h00, causerie : un salaire pour les chômeurs !

Qu’est-ce qu’un chômeur ? Quelqu’un qui ne travaille pas…

Pour une mise en bouche, commençons par une causerie sur le ’non travail’ avec l’intervention de DENIS BAYON, Membre d’ ’Agir contre le Chômage’ de Quimper, qui nous aidera à réfléchir à la question inaugurale : Qu’est-ce que « travailler Qu’est-ce qu’un chômeur »

Repas

13 h 30, Témoignages : Vous faites quoi dans la vie ?

Ils sont marin, enseignante, ramasseuse de pommes, pilote d’avion, ingénieure, journaliste, femme de ménage, imprimeur... Ils travaillent pour nous, mais que savons-nous de ce qu’ils font ? Ils ont accepté de partager leurs joies et leur peines, parce qu’elles nous concernent. Leurs récits, c’est notre monde. C’est le travail comme vous ne l’avez jamais lu.

PATRICE BRIDE ET PIERRE MADIOT, fondateurs de la coopérative Dire Le Travail, avec une conviction : parler du travail, dans le cadre d’ateliers, de formations ou de projets éditoriaux, contribuent à la reconnaissance et à la dignité de celles et ceux qui le font.

15 h : Mourir au travail ? Plutôt crever ! Didier Harpagès

Combien de temps encore accepterons-nous d’être les soldats dociles et flexibles de l’armée de réserve de travailleurs dont ’l’économie’ a besoin pour ’maintenir le cap de la croissance’ ? A l’heure où la protection sociale est ouvertement dénoncée comme une entrave à la bonne marche de cette économie, ce livre rappelle que la souffrance au travail, aujourd’hui générale, est le résultat d’une rupture historique et d’un processus implacable d’expropriation des travailleurs…. Il est donc indispensable d’explorer d’autres pistes et de comprendre que le travail pourrait être à nouveau un facteur d’émancipation. Didier Harpagès livre ici un panorama concis, clair et solidement documenté de la critique du travail et de ce qu’il fait à l’humain dans les sociétés dominées par le productivisme…. Renversant la perspective sur la question du ’que produire ?’ il invite à cesser d’envisager le monde comme un stock de ressources (humaines, biologiques, minérales) indéfiniment exploitables et à reconstruire l’idée d’un travail créatif, attrayant, maîtrisé, réduit dans le temps, partagé, et avant tout, désaliéné.

17h, Ciné débat, « de mémoire d’ouvriers  »

Un film de Gilles Perret. Ce film commence par une histoire locale et finit par raconter la grande Histoire sociale française. De la naissance de l’électrométallurgie, en passant par les grands travaux des Alpes et la mutation de l’industrie, jusqu’aux vagues de désindustrialisation, c’est l’histoire ouvrière en général que racontent les hommes rencontrés par Gilles Perret. Dignes et lucides, ils se souviennent de ce qu’ils furent et témoignent de ce qu’ils sont devenus dans la mondialisation.

SOIRÉE FESTIVE :

  • partir de 19 h  : repas de crêpes et galettes
  • partir de 20 h  : contes et légendes de Bretagne avec Eleanor de Toulfouen Concert Dourgan, guitare celtique

Bal trad/folk : la brouette,fest-noz  : Ludo Cam, Bérangère…

Proposer un complément d'infos

SPIP | Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0